Dans le procédé de solidification du métal fondu d’alliage d’aluminium, les pores de retrait sont générés en raison du rétrécissement du volume ou du manque de métal liquide dans la partie solidifiée finale. L’épaisseur irrégulière de la pièce coulée ou de la pièce moulée est localement surchauffée, ce qui entraîne une solidification plus lente dans une partie et une surface encastrée dans un rétrécissement volumique. En raison de l’existence de pores et de trous de rétrécissement, la coulée sous pression en alliage d’aluminium est gênante pour le traitement de surface. Les trous peuvent entrer dans l’eau. Lorsque la cuisson est effectuée après la peinture et l’électroplacage, le gaz dans les pores se dilate par la chaleur, ou l’eau dans les pores peut devenir de la vapeur. L’expansion du volume, résultant dans la formation de cloques de la surface de coulée sous pression en alliage d’aluminium, donc dans la production de méthodes appropriées pour résoudre les causes de ces défauts.